Sugar que?

Tu as une tasse de sucre ? demandait-on autrefois à la voisine d'en face lorsqu'on était en train de préparer un gâteau et qu'il manquait une fois de plus un ingrédient. Aujourd'hui, l'aide entre voisins n'est plus si simple - surtout en ville, on ne connaît presque plus ses voisins, et encore moins on échange ou on se soutient.

Dans la rue, il y a des bibliothèques, des téléviseurs ou des canapés d'occasion, tous encore intacts, qui feront certainement plaisir à d'autres que l'éboueur. Seulement voilà : la voisine d'à côté ne sait pas que je n'ai plus besoin de ma lampe de chevet, le voisin d'en face ne sait pas que je pourrais l'aider à faire ses courses.

Une raison suffisante pour créer Sugar Cup. Une plateforme sur laquelle le voisinage se met en réseau. Bienvenue dans ton quartier numérique. Bienvenue sur Sugar Cup.

Je m'appelle Martha, je suis mexicaine et je vis en Suisse depuis 2012. L'idée de Sugar Cup est née en 2021 de ma motivation à offrir les objets de mes enfants.

Des choses dont je n'avais plus besoin, mais que je voulais donner à quelqu'un qui habite près de chez moi, afin de rencontrer aussi quelqu'un de nouveau dans mon entourage.

Mais comment savoir qui a besoin de mes affaires dans les environs ? L'idée d'une plateforme en ligne permettant d'échanger avec ses voisins était née. Le nom Sugar Cup vient de l'idée mexicaine d'aller chez le voisin et de demander du sucre quand on n'en a plus chez soi.

C'est une métaphore pour dire que l'on peut demander à ses voisins et les aider quand c'est nécessaire.

Je m'appelle Roy, je suis né et j'ai grandi à Zurich. Je suis toujours intéressé par les nouvelles idées, surtout lorsqu'il s'agit de les réaliser. Quand Martha m'a parlé de Sugar Cup, c'était clair pour moi - c'est exactement ce que je voulais faire. J'ai passé plusieurs nuits (et week-ends) à développer le concept technique et à mettre en place la plateforme. Je me réjouis de voir chaque jour à quel point la plateforme est utilisée activement - la plus grande récompense pour tout le manque de sommeil.

Ich bin Roy, in Zürich geboren und aufgewachsen. Ich interessiere mich immer für neue Ideen, vor allem wenn es um das Realisieren deren geht. Also Martha mir von Sugar Cup erzählte, war es für mich klar – genau so etwas möchte ich mitgestalten. Mehrere Nächtelang (und Wochenende) entwickelte ich das technische Konzept und setzte schlussendlich die Plattform um. Es freut mich jeden Tag zu sehen, wie aktiv die Plattform verwendet wird – die grösste Belohnung für all den Schlafmangel